La quincaillerie dans l’ameublement

L’art de la quincaillerie s’est forgé il y a bien des années. Utilisé, en premier temps, pour les besoins de sécurité et de protection, la quincaillerie a su trouver sa place dans l’antre de la décoration. La maîtrise du métal, du fer forgé, du bronze et du laiton est fondamentale afin de réaliser des ustensiles, de la clouterie ou encore de la serrurerie pour les bâtiments.

La quincaillerie complète l’art de la menuiserie. En effet, elle est effectuée pour les encadrements, ou pour fermer les portes extérieures comme intérieures. On retrouve cette méthode artisanale dans de nombreux lieux luxueux, que ce soit dans des maisons, des hôtels, des restaurants ou d’autres bâtiments somptueux.

Les matériaux utilisés dans la quincaillerie d’art

Cette maîtrise des métaux malléables permet de les marteler ou de les presser afin de pouvoir leur donner une forme différente sans pour autant les fissurer ou les briser. C’est pourquoi on peut parler de fer forgé. En effet, le fer forgé est un métal qui a été préalablement chauffé, et mis en forme par martelage à l’aide d’un marteau, à la presse ou au marteau-pilon. A propos du laiton, c’est un alliage, ductile et malléable, entre du cuivre et du zinc, et parfois d’autres métaux comme le fer, plomb ou l’aluminium, que l’on appelle cuivre jaune. Le laiton a été utilisé par les sculpteurs afin de faire baisser les coûts mais aussi par facilitée d’utilisation. Il faut savoir qu’il existe trois familles différentes de laiton avec des propriétés elles aussi différentes. Il existe les laitons binaires (simples), les laitons au plomb (de 1 à 3% de plomb) et les laitons spéciaux. Ce métal, même s’il est fragile, est très utilisé dans le domaine de la serrurerie et de la ferronnerie d’art.  Quant au bronze, qui est un métal beaucoup plus cher que le laiton, il est également très prisé pour la confection d’objets ou d’accessoires de quincaillerie. Auparavant, le bronze incluait tous les alliages du cuivre. Aujourd’hui, l’emploi de ce terme se restreint aux alliages de cuivre et d’étain.

Quelle partie de la maison peut venir sublimer la quincaillerie d’art ?

Concernant l’aménagement d’une maison, il est possible d’opter pour la quincaillerie afin de la décorer. Cet art peut s’exprimer sur des poignées de portes, sur des poignées de fenêtre, sur des espagnolettes avec des charnières ou paumelles décoratives. Il est également possible de décorer sa maison de tubes pour rideaux travaillés à partir de la quincaillerie. D’autre part, afin d’habiller les caches radiateur ou également pour l’ameublement, il est possible de réaliser des grillages décoratifs. Ces derniers peuvent être fabriqués à partir d’une tôle en laiton ou en bronze. La cuisine ainsi que le dressing peuvent être ornée de ce type de décorations grâce aux poignées et aux boutons spécialement conçus pour ce type de pièces. Afin d’habiller vos ameublements, vous pouvez également trouver des quincailleries décoratives pour les poignées, les boutons mais également de nombreux accessoires tels que des rosaces, des palmettes ou encore des entrées de clefs. Pour les escaliers, il est possible de réaliser des poteaux de rampes d’escalier en bronze.Enfin, cet art peut tout aussi illuminer votre intérieure en réalisant le socle de luminaires.

Aménagements pour les professionnels

La quincaillerie peut également être sur mesure afin de réaliser de nombreux projets pour des professionnelles comme des particuliers. Ainsi, à partir d’un dessin et notamment grâce à l’informatique, il est possible de créer un modèle pour la fonderie. Si la fonderie n’est pas nécessaire, d’autres tâches peuvent réalisées directement par usinage, soudage ou étirage. Ainsi, grâce à la quincaillerie sur mesure, il est possible de réaliser des objets ou accessoires dans un style, dans une thématique et pour un lieu particulier. C’est pourquoi, de nombreux hôtels et restaurants bénéficient de ce service afin de réaliser des pièces uniques et propres à leur établissements luxueux.